La Vérendrye - Récipiendaire de la Croix de Saint-Louis

Après tous les sacrifices et toutes les tribulations de ses voyages de découverte depuis plus de 15 ans, La Vérendrye reçoit un des plus grands honneurs militaires du royaume. Il reçoit une croix de Saint-Louis.

Pierre GAUTHIER de la Vérendrye, fils de René Gauthier de Varennes et de Marie Boucher, né aux Trois-Rivières le 17 novembre 1685. En 1707 passe en France, sert dans la compagnie de grenadiers commandée par son frère, et est laissé pour mort sur le champ de bataille de Malplaquet. Enseigne en Canada en 1712, lieutenant en 1732, capitaine en 1745. Mort à Montréal le 17 décembre 1749. Connu dans l'histoire comme le découvreur des Montagnes Rocheuses. Il avait épousé aux Trois-Rivières, le 29 octobre 1712, Marie-Anne, fille de Louis Dandonneau et de Jeanne-Marguerite Lenoir. Fait Chevalier de Saint-Louis le 1er mai 1749 d'après les lettres d'instruction à M. de la Jonquière.

Source : FAUTEUX Aegidius, Les Chevaliers de Saint-Louis en Canada, Les Éditions des Dix, Montréal, 1940

L’Ordre royal et militaire de Saint-Louis

Stacks Image 35
L’ordre royal et militaire de Saint-Louis fut crée par Louis XIV le 15 avril 1693. Le but de l’ordre était de récompenser « la vertu, le mérite et les services rendus » par les officiers ayant au moins dix ans de service. La profession de la religion catholique, apostolique et romaine était une condition formelle d’admission, les armées étant interdites aux protestants français. L’édit de 1693 ne mentionnait pas de conditions nobiliaires, mais exigeait un minimum de dix ans de service en qualité d’officier dans les armées de terre et de mer. Plusieurs édits changeront les années de service requises. L’armée accueillit ce nouvel ordre, le dernier de l’Ancien Régime et le plus populaire, avec une immense ferveur. Environ deux mille croix furent distribuées de 1693 à 1715, six mille de 1715 à 1791 et seize mille entre 1792 et 1830.
Stacks Image 43
Les croix étaient fabriquées par des joailliers. L’insigne est fait de d’une croix de Malte en or et en émail blanc terminé par huit pointes boutonnées et avec quatre fleurs de lys aux angles. Les chevaliers reçoivent la croix de 40 mm de diamètre suspendue sur l’estomac à un ruban « couleur de feu ». Au centre nous retrouvons un médaillon avec à l’avers l’effigie de Saint-Louis et la légende « LUD. MAG. INST. 1693 » (Ludovicus Magnus Instituit 1693 – Louis le Grand a établi en 1693). Au revers, nous retrouvons une épée passée dans la couronne de lauriers entourée de la devise de l’ordre : « BELL. VIRTUTIS. PRAEM. » (Bellicae Virtutis Praemiun – Récompense de la valeur guerrière). La devise semble avoir été attribué à Boileau, historiographe de Roi et membre de l’Académie des inscriptions.
La réception dans l’ordre suivait un cérémonial très strict. Le Chevalier pourvu se présentait devant le Roi et se mettait à genoux pour prêter serment : il jurait et promettait de vivre dans la religion catholique, apostolique et romaine; d’être fidèle au Roi et de ne se départir jamais de l'obéissance qui est due au Roi et à ceux qui commandent sous les Ordres du Roi; de garder, défendre et soutenir de tout son pouvoir l’honneur, l’autorité et les droits du Roi et ceux de sa couronne envers et contre tous; de ne jamais quitter le service du Roi, ni aller à celui d'aucun Prince étranger, sans la permission et agrément par écrit du Roi; de révéler tout ce qui viendra à sa connaissance contre la personne du Roi et de l’État; de garder exactement les statuts et règlements dudit Ordre; et de se comporter en tout, comme un bon, sage, vertueux et vaillant Chevalier doit le faire; le tout selon la formule dont il sera fait lecture par le Secrétaire d'État lors de la réception et qui aura expédié les provisions. La réception dans l’ordre ne devait être faite que par le Roi. Néanmoins, il devint vite évident que ceci ne permettrait pas aux récipiendaires de recevoir leur insigne dans un délai raisonnable. Il fut alors décidé qu’un chevalier pouvait recevoir un nouveau chevalier au nom du Roi.

Le premier officier de la Nouvelle France à être admis dans l’Ordre est Louis-Hector de Callière, gouverneur de Montréal en 1694.

Source : Claude Villeneuve, 31 juillet 2003
© 1994 - 2017 La Cie de la Vérendrye Courriel / E-mail