Les soldats de La Vérendrye


Une présence militaire dans l'Ouest pendant plus de 30 ans

Les soldats de La Vérendrye


La Vérendrye quitte pour établir le Poste de la Mer de l'Ouest le 8 juin 1731. Il avait avec lui une cinquantaine de voyageurs et nous savons qu'un petit nombre de soldats des Compagnies franches de la Marine étaient de la partie. Toutefois, la plupart de ces soldats n'ont pas encore été identifiés. Les recherches sont encore en cours.

En 1734, La Vérendrye apporte avec lui cinq soldats des Compagnies franches de la Marine. Sans préjudicier leur service au Roy, ces soldats sont détachés sous les ordre de La Vérendrye pour une période déterminée de trois ans pour le Poste de l'Ouest.. En tant que commandant de de l'expédition, La Vérendrye met en place une structure militaire à l'expédition.

  • Pierre Gaultier de Varennes, Sieur de la La Vérendrye, capitaine
  • Christophe Dufrost de La Jemmeraye, enseigne en second
  • Jean-Baptiste de La Vérendrye, cadet à l'aiguillette
  • Pierre de La Vérendrye, cadet à l'aiguillette
  • Louis Joseph de La Vérendrye, cadet à l'aiguillette
  • Sanschagrin, sergent de la Compagnie de Monsieur DuVivier, engagé le 22 mai 1734, moyennant la somme de 834 livres
  • Louis Alexandre Rousseau dit Beausoleil, anspessade de la Compagnie de feu Monsieur de Villiers, engagé le 22 mai 1734, moyennant la somme de 600 livres
  • Claude Didôme dit Lafosse, caporal de la Compagnie de Monsieur de Senneville, engagé le 22 mai 1734, moyennant 600 livres
  • Mathurin Beaupré dit Sant-Vincent, caporal de la Compagnie de la Gauchetière, engagé le 22 mai 1734, moyennant la somme de 600 livres
  • Jean Prudhomme, dit Sansquartier, soldat
En 1741, La Vérendrye emploie les soldats suivants :
  • Claude Guillemin dit Lajeunesse, soldat d'une compagnie d'infanterie en ce pays, engagé le 6 juin 1741, moyennant la somme de 900 livres
  • Jean Bénard dit Beausoleil, soldat de la Compagnie de Beauharnois, engagé le 15 juin 1741, moyennant la somme de 900 livres
En 1756, Louis Joseph de La Vérendrye continue l'activité de sa famille dans l'Ouest. Il embauche des soldats pour l'Ouest dont :
  • Jean-Pierre Drapier dit Belhumeur, soldat de la Compagnie de Vassas, engagé le 5 mai 1756, moyennant la somme de 900 livres.

Transcription d'un contrat d'un soldat engagé pour le Poste de la Mer de l'Ouest
 
22 e may 1734
Engagement de Soldat Beausoleil
a S  R Lagemerais

Pardevant le no re fut Present Beausoleil Soldat de la Compagnie de m r De Saint-Pierre lequel Sans prejudicier au Service du Roy Sest volontairement Engagé et par ces presentes Sengage a S R christophe de la Gemerais Escuier, faisant tant pour luy que pour tous ses associés absents ledit   S R de lagemerais a ce present et acceptant pour a Sa premiere requisition et Sous le bon plaisir de monsieur le Gouverneur general partir de Cette ville, Et aider a mener Et conduire un Canot Chargé de marchandises Jusquau poste du lacq des Bois, ou Reside Lesdits associés y Restés a leur Service pendant trois années et dans la troisieme année que l'on Compteras mil Sept Cent trente Sept Redescendre en Cette ville dans un Canot Chargé de peltrie, avoir Soing desdits Canots, Marchandises, peltrie, vivres Et ustancilles, tant En montant, Estant aud t Lieu, qu'en descendant, aller En tous lieux de traitte qui Luy Seront Indiqué, chercher le profit des desdits S rs Eviter Leurs dommages et Les En avertir Sil vient a Sa connoisance, obeir En tout Ce qui luy Sera Commandé de licite et honeste, et Enfin faire tout Ce que peut et doit faire un Bon et fidel Employé gagnant Salaire et Sans pouvoir Sabsenter Sous les peines des ord ces et de perdre Ses gages; Sans cependant prejudicier comme dit Est En aucune façon En tout generallement Ce qui Luy Sera Commandé pour le Service du Roy, pour Lequel il Est Detaché sous les ordres de varenne Escuier S R de la verenderie Commandant aud t poste, Cet Engagement ainsy fait outre pour Et moyenant La somme de Trois cents Livres que mondit S R de la gemerais aud t nom promet et Soblige Baillé et payer audt Beausoleil pour Sengager et Sallaire pour le tout Ledit tems de trois années jusqu Son Retour En cette ville En Castor ou Bonnes lettres de Change, En outre une pre de mitasse et un Braguet avant son Depart de cette ville, apeine de tous despens dommage Et Interets Et En outre La moitié des peaux provenant de Sa Chasse, Et pour Cet Effet Luy Sera fourny par lesdits associés la munition nécessaire, Sans En Exiger de payement, En outre une Couverte ou Robe une hache et Raquette, Laquelle couverte ou peau Et hache Ledit Beausoleil Sera obligé de rendre En LEtat quils Se trouveront ou de le payé en Cas quil vint a les perdre Et Le provenu de Sa Chasse a luy afferante Sera Dessendu dans les Canots de ladite Société, Sans diminution a Sengager, Soblige de plus ledit S R delagemerais de faire monter dans les Canots de ladite Société, dans Chaque année Les hardes d'ordonnance dud t  Beausoleil et dix Livres de tabac Sans quil En paye aucun fret, En Consideration de tout quoy Le dt Beausoleil Cedde et abandonne aux d. S rs associés pendant Lesdites trois années Les vivres qui luy Est deud par lesroy En ladite qualité de Soldat; Car ainsy Sont Convenus En droit Sy &c promettant &c fait Et Passé aud t montréal Estude du dt No re avant midy Le vingt unième Jour de may mil Sept Cent trente quatre presence des S R françois Masson et jean marie blondeau tesmoin qui ont avec Le dt sieur Delagemerè Et notaire signé Lord ce   led t  Beausoleil déclaré ne Savoir Escrire ny Signé de Ce Enquis après Lecture faite Suivant Lord ce
 
Signatures : Monsieur Lagemmerais, M. le notaire et les témoins: François Masson, Jean Marie Blondeau et (signé d'un X) Beausoleil

© 1994 - 2017 La Cie de la Vérendrye Courriel / E-mail