Le soldat en Nouvelle France


Le soldat dans l'Ouest recevait son uniforme
Stacks Image 58

L’uniforme du soldat en Nouvelle France


C’est sous le règne de Louis XIV que le concept d'un uniforme pour l'armée de France est adopté. L'armée du Roy est le reflet de Sa majesté sur tous les champs de batailles d'Europe et des colonies de France. Louis XIV standardise l'uniforme et l'armement du soldat français. Il standardise aussi comment le soldat manie ses armes sur le champ de bataille. Le concept de l'uniformisation est adoptés par les autres grands pays d'Europe à la même époque.

L'uniforme des Compagnies franches de la Marine ne fait pas exception. Les couleurs, le nombre de boutons, la coupe sont des éléments approuvés par le Roi. Les Compagnies franches de la Marine diffèrent des troupe de terre en France. Elles sont du ressort du Ministère de la Marine, qui s'occupe aussi des colonies, des ports et de la Marine française. Les ordonnances touchant l'uniforme du soldat français sont respectées par la Marine, mais il peut s'écouler plusieurs années avant qu'elles ne soient appliquées. Pour cette raison, l'uniforme du soldat de la Marine sera un peu différent de celui des troupes de terre jusque vers 1750.

L'uniforme du soldat à gauche est en date de 1718 et selon les listes de fournitures envoyées de France, l'uniforme change très peu jusque environ 1750. C'est l'uniforme des soldats de qui ont accompagné La Vérendrye dans l'Ouest. L'uniforme est confectionné en France et distribué dans les colonies de France.

Les listes ci-dessous consistent des équipements distribués aux soldats des Compagnies franches de la Marine au Canada à l'époque de La Vérendrye. Notez que le soldat recevait un uniforme complet à son arrivée à la Colonie. Par la suite, la distribution du grand habillement (justaucorps) et du petit habillement (vestes et culottes) alternaient à chaque année.

HABILLEMENT POUR 1733 CANADA
(Archives de Rochefort, 1E, vol. 117, fol 269-273
Pour Sergents

56 vestes composées d'une aune 1/6 de drap fin bleu d'aune et quart de large de la manufacture du Bagne, doublée 3 aunes 1/4 de serge de Marvejols et garnie de 3 douzaine de boutons de cuivre doré.

56 Culottes d'une aune 1/4 de serge de Boissesson doublées d'une aune 1/3 de toille de lin grise, y compris deux poches.

56 chapeaux façon de caudebec bordez d'un galon d'or de Lyon d'un pouce et poids d'un once, coeffes, cordons et boutons et ganses de soye.

56 paires de bas de Nisme de 4 fils.

Pour Tambours

28 vestes de Boissesson rouge de 2 aunes doublées de 3 aunes de serge rouge de Marvejols garnies de 3 douzaines de boutons de cuivre poli.

28 culottes de même serge doublé d'une aune de toile de lin grise et deux poches.

28 paires de bas rouges drapés de St. Maixant.

Pour Cadets et Soldats

728 vestes de deux aunes de Boissesson bleu doublées de trois aunes de serge de Marvejols bleu et garnies de trois douzaines de boutons comme celles des tambours.

Pour Soldats et Tambours

756 chapeaux bordés d'un galon d'or faux dur soye d'un pouce de large garnis de coeffes et cordons avec bouton et ganses de soye.

1624 Chemises de toille rousse de Brin de 1/8 de large de trois aunes a la chemise avec des coeurs devant des pieces a cotés et sur les épaules, et le corps desd. chemises d'une aune devant et derriere et les manches de demy aune avec un seule couture.

1624 Cravattes de toille blanche de St. Jean de Lyon d'une aunes 1/3 de large dans couture par le milieu

Stacks Image 59

ÉQUIPEMENT FOURNI AUX SOLDATS EN 1734 À QUÉBEC
(Archives de Rochefort, Série E5)

812 Ceintures de peau de Bufle piqués a simple piqure, garnis de leurs boucles et ardillons de Cuivre a quarante sept sols six denier piece.

728 founiments de corne, garnis dessus et dessous de Cuivre jaune, avec un ressort de fer plat poli, et un Cordon de peau de Bufle piqué à simple piqure à trois livres quinze sols piece.

728 Gargoussiers de Bois dormeau a neuf trous, garnis de peau de Bazanne avec deux Bourses de lade. peau, couverts de cuir de vache de Roussy, ornés d'une ancre de peau blanche au milieu, et bordés tout autour de lade. peau blanche, a trente deux sols six deniers piece.

Pour Soldats

700 Juste au Corps de chacun 2 aunes de drap gris blanc de la manufacture du Bagne de Marseille, 1/4 de drap bleu pr parements, 5 aunes de serge bleue de Mervejols pour doublure avec 3 douz.nes de boutons de Cuivre Lavés sur bois à 24 livres 13 sols pièce.

756 Grands Chapaux façon de caudebec bordés d'un gallon d'or faux sur soye d'un pouce de large, garnis de coeffes, cordons, gance de soye et boutons unis à 3 livres 3 sols pce.

756 Paires de bas bleus drapés de St Maixant dont 28 pairess rouges pour tambours à 25 solds la pre.

802 Culottes de chacune 1 aune 1/4 de serge bleue de Boisseson doublées d'une aune 1/4 de toile de Lin grise avec 2 poches et 2 bouons et boutonnières a la ceinture dont 28 rouges pr tambours a 5 livres 5 sols pce.

1624 Chemises de toille rousse de brin de 5/8 de large et 3 aunes a la chemise avec des coeurs devant des pieces aux cotés et sur les Épaules et le corps de laditte Chemise d'aune devant et derriere, et la manche de demy aune avec une seule cuture a 3 livres piece.

1624 Cravattes de toille blanche de St jean de Lyon d'une un tiers de long sur 1/3 de large ou environ dans couture par le milieu a 4 sols six deniers pce.

1624 Paires de Souliers a deux semelles de cuir fort a 2 livres 16 sols la paire.

© 1994 - 2017 La Cie de la Vérendrye Courriel / E-mail